Équipage de la station spatiale : lancement de la nouvelle année avec des avancées scientifiques

Patrick Lesggie

Quatre membres de l’expédition 70 partagent leurs vœux du Nouvel An. De gauche à droite, le commandant Andreas Mogensen de l’ESA, l’ingénieur de vol Jasmin Moghbeli de la NASA, l’ingénieur de vol Satoshi Furukawa de la JAXA et l’ingénieur de vol Loral O’Hara de la NASA. Crédit : NASA

L’équipage de sept membres de l’expédition 70 est retourné au travail après avoir bénéficié d’une journée de congé lundi pour les résidents de la Station spatiale internationale. Une variété d’activités ont eu lieu en orbite mardi, tandis que certains membres ont effectué des activités de nettoyage et d’autres ont repris leurs recherches scientifiques pour démarrer la nouvelle année.

Entreprises scientifiques en micropesanteur

L’ingénieur de vol de la NASA Loral O’Hara a passé une partie de sa journée à désamarrer des matériaux dans le rack intégré à la combustion afin de préparer le projet SoFIE-GEL. Dans le cadre de la science continue, les membres de l’équipage étudient la combustion en micropesanteur pour déterminer comment la flamme est affectée par les températures de carburant. Afin de poursuivre ces recherches, O’Hara a échangé une bouteille de gaz de collecteur utilisée dans l’expérience avec une neuve. Dans la soirée, elle a porté l’Actiwatch pour surveiller les schémas veille-sommeil toute la nuit.

Ingénieurs de vol de l'expédition 70 Jasmin Moghbeli et Loral O'Hara

Les ingénieurs de vol de l’Expédition 70 (de gauche à droite) Jasmin Moghbeli et Loral O’Hara, tous deux de la NASA, posent pour un portrait à l’intérieur du module laboratoire Destiny. Crédit : NASA

Maintenance et expériences agricoles

L’ingénieur de vol de la NASA Jasmin Moghbeli a nettoyé le module Harmony le matin, puis s’est chargé de réapprovisionner l’approvisionnement en eau dans les réservoirs de distribution et de récupération de Plant Habitat-06, une étude qui examine les réponses physiologiques et génétiques à l’activation de la défense chez les tomates sauvages. Ensuite, Moghbeli a commencé une expérience pour tester l’efficacité d’un revêtement antimicrobien dans l’espace.

Entraînement à la robotique et préparatifs des sciences de la vie

Le commandant Andreas Mogensen de l’ESA (Agence spatiale européenne) a commencé la journée en remplaçant le moniteur de fréquence cardiaque sur CEVIS, le vélo de la station. Il a ensuite terminé une session d’entraînement à la robotique, pratiquant la capture d’un vaisseau cargo, passant en revue la manipulation des assistants volants et pilotant le bras robotique. Après le déjeuner, Mogensen a déployé la boîte à gants des sciences de la vie qui sera utilisée pour les activités scientifiques en cours cette semaine, puis analysé l’eau du système de traitement de l’eau de la station.

L'astronaute Andreas Mogensen pose en portant un chapeau du Père Noël

L’astronaute de l’ESA (Agence spatiale européenne) et commandant de l’expédition 70 Andreas Mogensen se prépare pour la saison de Noël et pose pour un portrait amusant en portant un chapeau du Père Noël. Crédit : NASA

Production de nutriments et maintenance

Pendant ce temps, Satoshi Furukawa de la JAXA (Agence japonaise d’exploration aérospatiale) a hydraté et incubé des paquets de production pour l’expérience BioNutrients-1, qui utilise la technologie pour la production à la demande de nutriments humains lors de missions de longue durée.

Les trois cosmonautes à bord du laboratoire en orbite – Oleg Kononenko, Nikolai Chub et Konstantin Borisov – se sont partagé les tâches de maintenance mardi. Kononenko a fait fonctionner l’imprimante 3D dans Zvezda et a vérifié le fret dans le module Prichal, tandis que Chub a effectué la maintenance sur le système de gestion de l’eau et Borisov a inventorié les accessoires du système d’amarrage de Roscosmos.