Le ciel se dégage enfin pour le lancement de PACE par la NASA

Le vaisseau spatial PACE de la NASA au sommet de la fusée SpaceX Falcon 9

Une fusée SpaceX Falcon 9 avec le vaisseau spatial PACE (Plankton, Aerosol, Cloud, ocean Ecosystem) de la NASA se tient verticalement au Complex 40 de lancement spatial à la station de la Force spatiale de Cap Canaveral en Floride, le lundi 5 février 2024. PACE est le plus récent satellite d’observation de la Terre de la NASA qui contribuera à augmenter notre compréhension des océans, de l’atmosphère et du climat de la Terre en fournissant des observations hyperspectrales d’organismes marins microscopiques appelés phytoplancton ainsi que de nouvelles données sur les nuages et les aérosols. Le lancement de la mission PACE est prévu pour le 8 février 2024 à 1h33, heure de l’Est. Crédit : SpaceX

Les météorologistes du lancement de la station spatiale de la Force spatiale de Cap Canaveral, au sein du 45e escadron météorologique, prévoient des conditions météorologiques favorables à 95% pour le lancement de la mission PACE (Plankton, Aerosol, Cloud, ocean Ecosystem) de la NASA à bord d’une fusée SpaceX Falcon 9.

Le lancement a été reporté deux fois en raison de conditions météorologiques défavorables près de la côte spatiale. Pour la fenêtre de lancement principale tôt jeudi matin, la seule préoccupation est un très faible risque de violation de la règle des cumulus nuageux.

Le décollage est toujours prévu pour 1h33, heure de l’Est, le jeudi 8 février, depuis le Complex 40 de lancement spatial à la station de la Force spatiale de Cap Canaveral en Floride.

Le vaisseau spatial PACE en orbite autour de la Terre

Le vaisseau spatial PACE (Plankton, Aerosol, Cloud, ocean Ecosystem) de la NASA en orbite autour de la Terre. Crédit : NASA GSFC

La mission PACE (Plankton, Aerosol, Cloud, ocean Ecosystem) de la NASA est une entreprise scientifique stratégique conçue pour faire avancer notre compréhension des interactions entre l’océan et l’atmosphère de la Terre. L’objectif principal de la mission est de surveiller la couleur des océans à l’échelle mondiale, avec un intérêt particulier pour la compréhension de la distribution et de la diversité du plancton dans l’écosystème marin. Cela est crucial pour comprendre le rôle de l’océan dans le cycle du carbone, la régulation du climat et le soutien de la vie marine.

Les instruments de pointe de PACE, y compris un spectromètre conçu pour mesurer la couleur des océans sur un large spectre de lumière, fourniront des données inédites. Ces mesures amélioreront non seulement notre connaissance de la biogéochimie océanique, mais aideront également à l’étude des particules atmosphériques et des nuages. En observant de près les interactions entre l’atmosphère et l’océan, PACE vise à améliorer les prédictions liées au climat de la Terre et à évaluer les réponses des écosystèmes aux changements environnementaux.

Grâce à son approche globale de l’étude de l’océan et de l’atmosphère de la Terre, la mission PACE promet de contribuer de manière significative à la science de l’environnement, offrant des perspectives qui pourraient conduire à des décisions plus éclairées concernant le changement climatique et la santé des océans.