Le Grand Palais épate la galerie


durée : 00:26:16

Pour beaucoup, français ou étrangers, l’exposition universelle de 1900 a été le voyage de toute une vie. Le long des rives de la Seine, on pouvait parcourir le monde en visitant les pavillons de la Suède, de la Chine ou des Etats-Unis… Des mosquées et une rue d’Alger ont été reconstruites. Les montagnes suisses et leurs immenses chutes d’eau s’élevaient à 35 mètres de hauteur au cœur de Paris. Les travaux de construction ont duré trois ans et ces bâtiments fantastiques ont été détruits après sept mois d’une courte existence ! Seuls le Grand Palais, le plus jeune, le Petit Palais et le Pont Alexandre III, qui enjambe la Seine pour atteindre les Invalides, ont survécu à l’événement. Aucun magicien n’a suivi les travaux de restauration qui leur ont donné une seconde jeunesse.

Laisser un commentaire